Week-end à Rabat

Week-end à Rabat

Dans le cadre de mon travail, j’ai eu la chance de faire plusieurs séjours au Maroc, entre Casablanca et Rabat. Si je n’ai pas pu en profiter pour y passer de véritables vacances, ça a été l’occasion pour moi de profiter d’une ville souvent délaissée des circuits touristiques au Maroc : sa capitale administrative, Rabat.

Plutôt que de vous faire le récit chronologique de mes aventures à Rabat, voici une liste d’expériences (100 % gratuites) qui, j’espère, vous donneront envie de faire un détour par cette très jolie ville !
Rabat n’est pas aussi authentique que ses concurrentes comme Fez, Marrakech, ou encore Tanger, mais elle a ses charmes elle aussi.

** Se perdre dans la médina **

Bien que peu pratique d’un point de vue pro car moins accessible que des quartiers comme ceux de la gare, j’ai choisi de me loger dans la médina pour une meilleure immersion dans l’ambiance traditionnelle de la ville. Voilà un choix que je ne regrette pas ! Au calme dans un riad lumineux et coloré et pas trop enfoncé au cœur de la médina pour que je puisse le retrouver sans trop difficulté, j’ai pu vagabonder (prudemment) dans les rues de la médina, presque désertes au petit matin. Bonheur !

Se loger dans un riad à Rabat | Riad Dar Zouhour

Un très joli riad, au calme, avec un super accueil et la possibilité de prendre de bon repas dans le frais de la cour intérieure. J’ai été conquise !

4 impasse Kaïd Bargach Medina 10030 RABAT، Avenue Hassan II, Rabat 10030

Environ 100€ la chambre 2 personnes

** Déambuler dans le jardin andalou des Oudayas **

Voilà un incontournable de la ville de Rabat ! Entre les influences espagnole et française, ce jardin est un exemple type des jardins des riads. Protégé par les remparts de la kasbah, ancien camp militaire fortifié, il abrite une grande variété d’arbres et de fleurs… Ainsi qu’une petite communauté de chats et chatons. Au milieu de l’agitation de la capitale, on se sent dans un cocon de tranquillité. C’est d’ailleurs un lieu prisé des habitants pour se détendre et profiter de cette oasis de verdure !

C’est aussi dans la kasbah des Oudayas que l’on pourra trouver les premiers palais bâtis par la dynastie royale des Alaouites. Il est agréable aussi de parcourir les rues étroites si typiques, qui s’ouvrent de temps à autres sur la mer.

** Longer le bord de mer **

Il serait dommage d’oublier que Rabat est une ville au bord de mer ! Prendre le temps de flâner sur les promenades au-dessus de la plage et profiter du soleil… Tout simplement !

** Découvrir le mausolée Mohammed V et la tour Hassan **

En longeant le bord de mer, on finit par redescendre vers le mausolée Mohammed V et la tour Hassan. Le mausolée a été inauguré en 1971 après 10 ans de travaux, et abrite les tombes du roi Mohammed V ainsi que celles de ses fils (prince Moulay Abdallah et roi Hassan II). Le roi Mohammed V était un personnage déjà très apprécié à l’époque du protectorat français, où il était connu comme le sultan Sidi Mohammed Ben Youssef. Il a notamment refusé d’appliquer les lois antisémites du régime de Vichy et a soutenu les mouvements indépendantistes qui ont émergé au milieu du XXè siècle. Cela a conduit à son exil en 1953, provoquant un tollé au Maroc. Il pourra rentrer au Maroc en 1955, et deviendra en 1957 le roi Mohammed V, après l’indépendance en 1956. Son tombeau a été construit sur la place où il a annoncé cette indépendance au peuple marocain !

La tour Hassan était quant à elle destinée à être le minaret d’une mosquée imaginée au XIIè siècle. Cependant, celle-ci ne fut jamais achevée et ne persiste aujourd’hui qu’une tour dont on ne connaît pas le nom d’origine, les ruines de quelques murs et les tours qui devaient supporter le toit, presque toutes détruites lors du tremblement de terre de 1755. Cela donne au lieu un charme surprenant.

** Explorer les rues commerçantes et souks **

Bien sûr, quand on dit souk, on pense au célèbre souk de Marrakech, immense et coloré. Mais Rabat possède également plusieurs souks et rues commerçantes (pour un shopping traditionnel ou moderne).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *